LE FORT DU PORTALET
Dans les Pyrénées Béarnaises
VISITES GUIDEES
Dans les Pyrénées Béarnaises
LES MOUSQUETAIRES
Dans les Pyrénées Béarnaises
MOULURE DE LA CATHEDRALE SAINTE-MARIE
Dans les Pyrénées Béarnaises
LA CATHEDRALE SAINTE-MARIE
Dans les Pyrénées Béarnaises
Carte de France
A A A

Les Mousquetaires


Avant d’être d’Artagnan, Athos, Porthos et Aramis dans le célèbre roman d’Alexandre Dumas, les mousquetaires ont réellement vécu en Gascogne. Charles de Batz, Armand de Sillègue d’Athos d’Autebielle, Isaac de Portau et Pierre d’Aramitz ont connu des destinés moins légendaire que leurs personnages fictifs.

 
D'Artagnan


Le d’Artagnan des 3 Mousquetaire, est le plus jeune des 4 héros du haut de ses 18 ans. Dans le roman d’Alexandre Dumas, il meurt lors de la bataille dans le Vicomte de Bragelonne, tué par un boulet.

Le vrai d’Artagnan s’appelait Charles Batz. Il est né près de Lupiac dans le Gers entre 1611 et 1615. Son nom de d’Artagnan, il le tient de sa mère Françoise de Montesquiou d’Artagnan. Un nom qu’il privilégie pour son prestige auprès de la noblesse parisienne. Charles s’engage auprès des Cadets des Gardes-Françaises en 1640 avant de se tourner vers les Mousquetaires en 1644. De là, il entame une brillante carrière militaire qui se terminera en 1673 lors de la Guerre de Hollande d’une balle en pleine gorge au siège de Maastricht. On ignore aujourd’hui où il repose.
 

Porthos


Porthos des Trois Mousquetaires qui la compagnie après le siège de La Rochelle et devient baron de Bracieux et de Pierrefonds. Il meurt écrasé sous d’énormes rochers lors de l’assaut de Belle-Ile-en-Mer dans le Vicomte de Bragelonne.

 

Le vrai Porthos s’appelait Isaac de Portau. Il né à Pau et se fait baptiser le 2 février 1617. Par la suite, il reste jusqu’en Octobre 1642 dans les Gardes françaises et serait devenu mousquetaire du roi mais aucune trace ne peut confirmer son passage (des historiens pensent même qu’il n’y entra jamais). Sa carrière militaire s’achève en 1650 sûrement dû à des blessures de guerre et Isaac retourne dans son Béarn natal ou il obtient le poste de garde munition de la place forte de Navarrenx. On ne connaît pas la date de son décès.
 

Athos


Le Athos des 3 mousquetaires est le plus vieux des 4 personnages. Il est marié à Milady (Charlotte Backer) et est père du Vicomte de Bragelonne. Dans le roman, il meurt en 1672.

Le vrai Athos s’appelait Armand de Sillègue d’Athos d’Autebielle. Il serait né entre 1615 et 1620. Le nom d’Athos est celui d’un village entre Sauveterre-de-Béarn et Oraas sur la rive droite du gave d’Oloron. Il s’engage auprès de la compagnie des Mousquetaires au début des années 1640. Il meurt le 21 décembre 1643 au Pré aux Clercs, à Paris, endroit réputé pour être le lieu de rendez-vous des duellistes.

 

Aramis


Le Aramis du roman d’Alexandre Dumas entame sa carrière chez les Mousquetaires à 22 ou 23 ans en mai 1640. Il devient par la suite évêque de Vannes puis général de l’ordre des Jésuites.

Le vrai Aramis s’appelait Henri d’Aramitz. Son nom vient d’une terre dans la vallée de Barétous non loin de Lanne. Il est né vers 1620 et rejoint la compagnie des mousquetaires vers 1640 jusqu’à sa dissolution en 1646. Il revient alors dans son Béarn natal et épouse en 1650 Jeanne de Béarn-Bonnasse qui lui donnera 2 garçons et 2 filles. On estime sa mort entre 1673 et 1675.