© OTHB
Patrimoine en Haut Béarn

Sites patrimoniaux

Sites et musées

du Béarn

Vous aimez le patrimoine culturel fait d’histoire, de monuments anciens, et de traditions vivantes ? Vous aimerez le Béarn petit territoire plein de charme, à seulement 2h30 des grandes villes de Bordeaux et Toulouse, entre l’océan et les Pyrénées.

Passer des vacances en Béarn c’est profiter d’un territoire dont la richesse du passé se rencontre à chaque coin de rue. Il faut laisser la curiosité l’emporter, et ne pas hésiter à pousser la porte des églises, musées, châteaux et autres cabanes en estive.

Pourquoi ne pas profiter d’un séjour dans la région pour en apprendre un peu plus sur l’histoire et le patrimoine culturel béarnais ?

En guise d’introduction et pour développer ses connaissances du territoire, on peut commencer par une visite des sites et musées du Béarn :

  • Le Musée National du Château de Pau et son parc : célèbre pour avoir vu naître le roi Henri IV, il est l’emblème de la ville.
  • La Villa du Pays d’Art et d’Histoire à Oloron Sainte-Marie : présente le riche patrimoine du territoire labellisé des Pyrénées béarnaises.
  • Le Musée Jeanne d’Albret à Orthez : raconte l’histoire du protestantisme en Béarn.
  • La Maison carré de Nay : est un hôtel particulier d’un marchand du XVIème siècle.
  • Le Fort du Portalet à Urdos en Vallée d’Aspe : est une fortification du XIXème siècle transformée en prison d’état pendant la 2nd Guerre Mondiale.
  • La Maison du Barétous à Arette : propose des outils ludiques qui raconte l’histoire de la vallée de Barétous.

Si la découverte de ces sites vous ont mis en appétit, gardez le rythme et baladez-vous dans les villes et villages béarnais. Vous verrez qu’ils sont tous plus charmants les uns que les autres :

  • A Sauveterre de Béarn, la découverte de la ville passe par une visite du Pont de la légende, et de la Tour Monréal.
  • A Navarrenx, faire le tour des fortifications de cette bastide permet de prendre le pouls d’une des plus anciennes villes du Béarn. La cité a intégré le label « Plus Beaux Villages de France » en 2014.
  • Salies de Béarn c’est la cité du sel ! Ingrédient indispensable à la fabrication du Jambon de Bayonne, c’est cette ressource qui a donné à la ville son nom et son passé florissant.
  • Monein au coeur des vignobles du Jurançon est une étape importante pour les amoureux d’architecture ancienne. L’église Sainte-Girons et sa charpente de bois est un incontournable !
  • A Nay on est séduit par les rives du gave de Pau et la charmante place à couverts au centre de la ville.
  • A Oloron Sainte-Marie on aime traverser les ponts pour rejoindre les trois quartiers historiques. Sainte-Marie et sa célèbre cathédrale du XIIème siècle classée par l’UNESCO, Sainte-Croix joli quartier médiéval, son église romane et ses maisons anciennes, Notre-Dame quartier du XIXème siècle et la confluence des gaves.

Le patrimoine culturel ne se rencontre pas que dans les bourgs des villes et villages béarnais. Il faut oser sortir des sentiers battus et s’aventurer sur les chemins. C’est ainsi que l’on tombera sur de précieux trésors : des moulins, lavoirs, chapelles et autres petites richesses du patrimoine culturel local.

En randonnée dans les Pyrénées, on peut tomber sur une cabane pastorale appelée aussi « cayolar ».

On dénombre près de 150 cabanes d’estive sur le territoire des Pyrénées béarnaises. Elles s’étendent sur les 65000 hectares de pâturage d’altitude. Si le département est au premier rang des producteurs de fromages fermiers en France, c’est notamment grâce aux bergers qui fabriquent un fromage fermier d’estive de qualité. L’été, les éleveurs accueillent les couples et les familles curieux de découvrir leur travail et leur savoir-faire.

Le pastoralisme est une pratique ancienne qui existe sur cette région de montagne depuis près de 7000 ans. Cette activité d’élevage a modelé l’environnement et le paysage pour en faire ce qu’il est aujourd’hui. Il en découle aussi une tradition importante qui fait l’objet d’une fête : la transhumance, soit la montée en estive des troupeaux. Pour l’occasion, les animaux sont marqués, habillés de sonnailles, puis accompagnés en estive. C’est un rendez-vous que les générations affectionnent, grands-parents, parents, ados, et enfants, tout le monde vient apercevoir les brebis, vaches, chèvres et chevaux escortés de leur fidèle gardien patou, qui montent passer l’été dans les Pyrénées.

Pendant votre séjour en Pyrénées béarnaises, vous remarquerez sans doute qu’ici la culture et la tradition sont ancrées dans la vie quotidienne des habitants.

Le Béarn est un territoire encadré par deux pays aux fortes identités, le Pays basque à l’ouest et la Bigorre à l’Est. Il n’en demeure pas moins que le Béarn a su garder sa culture et ses traditions qui lui sont propres. Les associations béarnaises perpétuent les traditions et le folklore local. La langue béarnaise est le pilier de ce patrimoine vivant. C’est la langue maternelle de beaucoup d’habitants, on l’entend sur les places des villages et au cœur des marchés. Elle est aujourd’hui encore transmise aux jeunes générations par le biais des écoles bilingues, calandretas, soucieuses de préserver cet héritage culturel.

Notre site internet regroupe tout ce qui est nécessaire pour préparer votre séjour en Pyrénées béarnaises. Si le patrimoine vous intéresse, vous trouverez sur ces pages l’ensemble des sites à visiter pendant vos vacances, ainsi que toutes les informations pratiques et indispensables.