Voir les photos (5)

VAE N°26 - Sur les traces de Fébus

à Oloron-sainte-marie

24.0 km
Boucle
  • A l’époque de Fébus, l’illustre Prince des Pyrénées, la seule monture disponible était équipée de quatre pattes et se rechargeait à l’avoine. Les siècles ont passé et le matériel a évolué. Mais le plaisir reste entier de parcourir au départ d’Oloron les coteaux ensoleillés offrant une vue remarquable sur la chaîne des Pyrénées. Les 24 km défilent au galop aidés par un deux roues particulièrement conciliant. Croisant le long du vallon de l’Auronce où la Blonde d’Aquitaine occupe les vastes...
    A l’époque de Fébus, l’illustre Prince des Pyrénées, la seule monture disponible était équipée de quatre pattes et se rechargeait à l’avoine. Les siècles ont passé et le matériel a évolué. Mais le plaisir reste entier de parcourir au départ d’Oloron les coteaux ensoleillés offrant une vue remarquable sur la chaîne des Pyrénées. Les 24 km défilent au galop aidés par un deux roues particulièrement conciliant. Croisant le long du vallon de l’Auronce où la Blonde d’Aquitaine occupe les vastes parcelles, la flânerie est au rendez-vous. Le parcours ne possède aucune difficulté et peut être l’occasion d’associer un tour à vélo avec une baignade ludique au site «Aquabéarn ». Au retour, passé le coloré village d’Estialescq, une halte à la miellerie s’impose avant de rejoindre Oloron. La traversée de la ville passe justement devant la boutique Lindt, peut être l’occasion d’un dernier arrêt.