© AADT 64 Ziklo
Le Col de Marie‑Blanque pour de belles vacances en montagne

Cyclisme & astuces : Le Col de Marie‑Blanque

Brebis Harcourt
Une habituée des lieux

Experte de la destination

Vous êtes sportif et avez décidé de passer des vacances en montagne ?

Alors voici une destination exceptionnelle qui vous permettra d’allier votre passion du vélo aux paysages splendides de la moyenne montagne dans les Pyrénées.

Emprunter l’itinéraire vélo qui relie la Vallée d’Aspe à la Vallée d’Ossau par le col de Marie Blanque c’est rouler sur les traces des plus grands de la petite reine.

Le col de Marie Blanque sauvage et royal culmine à 1035 mètres d’altitude. Il doit son nom au vautour percnoptère que l’on peut apercevoir dans la région. Depuis Bielle, pour rejoindre ce col, vous traverserez le village perché de Bilhères en Ossau et arriverez sur le plateau du Benou. Cet endroit est somptueux avec ses nombreuses vaches et moutons et brebis paissant tranquillement l’herbe verte et grasse des lieux.

Vous apercevrez aussi des ânes et des chevaux près de jolies bergeries bien restaurées puis, vous gravirez quelques kilomètres encore pour arriver au col. Le degré de difficulté dépend du sens dans lequel vous voulez monter jusqu’au col de Marie Blanque.

Vous apercevrez aussi des ânes et des chevaux près de jolies bergeries bien restaurées puis, vous gravirez quelques kilomètres encore pour arriver au col. Le degré de difficulté dépend du sens dans lequel vous voulez monter jusqu’au col de Marie Blanque. Côté Bielle (Vallée d’Ossau) il est assez facile pour quelqu’un d’entraîné, maxi à 8,5%, moyenne à 4,1%. Côté Escot (Vallée d’Aspe), il ne faut pas se tromper de braquet, rampe maxi à 13% pour une moyenne de 7,75% !  L’altitude de Bielle est à 448 mètres. Jusqu’au plateau du Benou, la route de 11km est en lacets et ne présente pas de difficulté majeure bien que la première partie jusqu’à Bilhères soit la plus raide. Une fois arrivé sur le plateau du Benou, vous rencontrez un très beau replat pour récupérer. Vous attaquez ensuite l’ascension de trois kilomètres montant en lacet puis de deux kilomètres plus doux à réaliser pour arriver à votre destination avant de redescendre et profiter de vos vacances en montagne.