© Abaco Digital

Jurançon

Vins
La qualité avant tout

A l’instar de Robert Parker, j’ai toujours jugé les vins quelque soit leur réputation. Pour l’avocat, fils de paysan, il a été très facile de convaincre un large public. Mais pour moi, défenseur de la destination des Pyrénées béarnaises, c’est un discours naturel et continu qui semble porter ses fruits si l’on en croit les bons retours suite aux recommandations données pour visiter un domaine, pour sélectionner un vin pour son repas ou à offrir.

Sébastien responsable commercialisation
Sébastien

Responsable commercialisation à l'Office de Tourisme du Haut-Béarn. Épicurien passionné par les belles et les bonnes choses. Partisan du slow tourisme, je pense qu'il est important de prendre le temps d'apprécier ce et ceux que l'on a autour, même s'il est difficile de convaincre du message par les temps qui courent. Le premier atout des Pyrénées béarnaises : leur situation. Au Sud-Ouest de la France, une destination à part entière contrastée, frontalière avec l'Espagne, jouxtant le Pays basque et délimitée par le territoire palois au Nord. Une foule découvertes pour multiplier les escapades tout au long de l'année.

Une des premières

AOC de France

En Haut-Béarn, les seules appellations d’origine contrôlées sont celles du Jurançon AOC et du Béarn. La première bénéficie d’une notoriété grandissante, fruit d’un grand travail réalisé par ses vignerons. En Pyrénées béarnaises, ils sont au nombre de 5 répartis sur deux villages traditionnels du Béarn, au Nord d’Oloron Sainte-Marie : Estialescq et Lasseube.

L’énergie

de nos campagnes

Au Clos Guirouilh, aux domaines Coustarret, Cabarrouy, Tinou et Naba, on se bat et on travaille tous les jours dans le respect de la nature. On milite pacifiquement pour redonner du sens et du goût dans le marché du vieux continent souvent responsable de tous les maux et que l’on appelle aujourd’hui l’Union Européenne.

Ces paysans indépendants ont choisi la voix du terroir pour parler à leurs clients et pour vous recevoir chez eux. Ils proposent la vente en direct, la meilleure récompense à leur travail. Mais les visiteurs s’y retrouvent aussi largement : quoi de plus beau que d’échanger avec Patrice sur sa dernière cuvée face à la chaîne des Pyrénées avec vue plongeante sur les vignes du domaine Cabarrouy ? Quel moment unique que de se faire expliquer par Serge les motivations qui l’ont poussé à lancer le Domaine Tinou dans l’agriculture biologique ? Mais Jean a aussi bien des secrets au Clos Guirouilh, Sébastien l’héritier de l’œuvre familiale vous passionnera par son abnégation à la réalisation de la « Renaissance » au Domaine Coustarret. Enfin Mathieu, le petit nouveau, a choisi de faire le grand saut il y a quelques années en lançant ses premières cuvées à succès.

En Pyrénées béarnaises,

la traçabilité est garantie

J’ai souvent l’habitude de dire que où que vous alliez sur appellation Jurançon, 80 % des producteurs indépendants ont d’excellents produits. Je n’ai pas encore tout testé mais rares sont les cuvées qui m’ont déçues. Alors peut-être suis-je court avec ce chiffre ? Chacun dans son style mais avec une dominante fruits exotiques (ananas, litchi, citron vert..) pour le terroir de Monein et fruits confits à noyaux (pêche, abricot…) autour de La Chapelle-de-Rousse la sélection promet d’être embarrassante.

Sébastien responsable commercialisation

Il ne vous reste plus qu’à choisir ou venir nous rencontrer à l’Office de Tourisme du Haut-Béarn car après tout nous sommes les spécialistes de la destination et nos conseillers en séjour pourront vous aiguiller sur l’offre qui s’approchera le plus de votre quête.

Sébastien